fausses humilités

Parlons un peu de tous ces gens qui se disent humble ou qu’on juge humble, j’ai observé certains de mes amis pendant un temps et j’ai fais une constatation et j’ai catégorisé les soit disant humbles et leur fausse humilité, tu me diras où tu te classe toi…

  • Humilité apparente

Peut parfois se décrire comme apathie, état de fatigue physique ou intellectuelle profond.

Elle peut aussi se décrire comme fausse modestie, elle feint l’humilité afin d’attirer parfois encore plus de compliments. 

  • Humilité par apprentissage

Ce sentiment où je dois me soumettre à une personne qui connait plus que moi ou supérieur dans la hiérarchie et le laisser me diriger et pourtant je ne suis pas vraiment satisfait avec une certaine rancune ou sentiment de jalousie. 

  • Humilité du langage

On peut la décrire comme timidité mais y a ces gens qui… bon prenons un exemple, je suis en réunion, tout le monde donne des idées, mais je n’ai pas d’idée ou en conférence, tout le monde ont des questions mais moi j’en manque… un peux ça. Incapable de tenir un dialogue. 

  • Humilité par faiblesse de caractère

Confusion entre peur et humilité, quand on a le sentiment de ne pas être grand-chose, se sentir petit par rapport au monde qui nous entoure, se mésestimer quoi.

  • Humilité par bonté naturelle

Y a ces personnes qui ne sont jamais en colère, a vrai dire ils se ressaisissent vite et n’ont jamais de rancune.

Le mot humilité se définie comme, selon Wikipédia, un trait de caractère d’un individu qui se voit de façon réaliste. L’humilité s’oppose à toutes les visions déformées qui peut être perçu de soi-même (orgueil, égocentrisme, narcissisme, dégout de soi), visions qui peuvent relever de la pathologie à partir d’une certaine intensité. L’humilité n’est pas une qualité innée chez les humains ; il est communément considéré qu’elle s’acquiert avec le temps, le vécu et qu’elle va de pair avec une maturité affective ou spirituelle. Elle s’apparente à une prise de conscience de sa condition et de sa place au milieu des autres et de l’univers.

L’humilité n’est pas forcément liée à la manière dont un individu se montre aux autres, ainsi la modestie n’est pas une forme d’humilité mais plutôt une “démonstration” d’humilité que peut tout à fait réaliser une personne dépourvue d’humilité. De même, la fierté n’est pas incompatible avec l’humilité, un individu peut être fier de lui pour ce qu’il a réalisé, justement parce qu’il possède assez d’humilité pour prendre conscience qu’il a fait beaucoup pour ce qu’il est. Par opposition, c’est souvent par manque d’humilité qu’un individu se dévalorise, en surestimant ses propres capacités et donc en considérant ses réalisations comme médiocres.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s